Présentation générale


L'Institut de Radioprotection “BELRAD” (Institut “BELRAD”) a été créé en 1990 et agit en en tant qu'organisation non gouvernementale indépendante. Le but de l'activité de l'Institut “BELRAD” est de contrôler le taus d'irradiation des habitants de la région de Tchernobyl et de leur nourriture, de contribuer au maintien de la sécurité radiologique des populations sur les territoires contaminés par les radio-nucléides par la réalisation des recherches scientifiques nécessaires, le développement et l'organisation de la mise en pratique des résultats.

Principales directions de l'activité scientifique de l'Institut:

  • Mesure par dosimètrie du corps entier de l'accumulation de Cs-137 ans l'organisme des enfants, et protection par l'utilisation de préparation à base de petite;
  • Création d'un réseau de centres locaux de contrôle d'irradiation de la nourriture dans les populations, et et information desdites population des dangers des radiations;
  • Développement et fabrication de dosimètres et et autres appareils de mesure radiologique de la nourriture pour les services de radiologie du Bélarus;
  • Organisation de la production de complément alimentaire “VITAPECT-2”;
  • Mise en place d'un centre de formation à la radio-écologie pour les enseignants et les parentscdans la région de Tchernobyl pour la protection radiologique des enfants.

Depuis 1990, l'Institut “BELRAD” s'occupe de mesurer le taux de Cs-137 dans les aliments dans des centres locaux de contrôle de radiation (CLCR), créés dans des établissements locaux (écoles, centres d'intervention) avec le support financier de comité d'Etat pour a lutte contre les conséquences de Tchernobyl. Ces centre de contrôle ont été créés dans les plus gros villages affectés par l'accident de Tchernobyl dans les régions de Gomel, Brest, Mogilyov et Minsk. A l'heure actuelle, il y a 83 CLCR, dont 23 financés par l'aide humanitaire d'Allemagne. Les bases de données de l'Institut “BELRAD” contiennent plus de 320 000 résultats de mesure d'irradiation de nourriture. La présence d'un taux de Cs-137 dans les limants supérieure à la norme officielle (RDU) est le critère déterminant pour un contrôle des enfants par spectrométrie du corps entier (WBC) pour la mesure du taux de radio-nucléides dans leur organisme.
L'Institut est un centre de compétences techniques agréé (par l'organisme d'accréditation et les laboratoires de test de la république du Bélarus (certificat d'accréditation n° BY/112 02.1.0.0385)) pour la dosimètre sur corps entier(WBC). Les 7 appareils “SCRINNER-3M” et les micro-bus du laboratoire ont été achetés grâce au support financier d'organisations charitables pour Tchernobyl d'Allemagne, Irlande, Etats-Unis, Norvège. L'Institut va organiser des expéditions pour mesurer par WBC les enfants à l'école ou dans les jardins d'enfants dans les zônes du Bélarus proche de Tchernobyl.
En 1996-2001, l'Institut “BELRAD”a mesuré par WBC plus de 125 000 enfants dans les régions de Gomel, Brets, Mogilyov, Minsk, Grodno et Vitebsk, et à Minsk. Les résultats des mesures des enfants par WBC sont transmis au Ministère de la Santé Publique et aux organisations gouvernementales locales pour la mise en place de mesures de protection. Les listes d'enfants hautement contaminés sont présentées à des organisations charitables au Bélarus, en Irlande, Allemagne, France, aux Etats-Unis, et en Autriche pour incorporer ces enfants dans des groupes afin d'améliorer leur santé.
Depuis avril 2000, l'Institut “BELRAD”, après réception de la décision du Ministère de la Santé Publique, a commencé à produire le complément alimentaire “VITAPECT”, basé sur la pectine de pomme, avec ajout de sept vitamines et quatre micro-éléments. Le prix de revient est 2 à 3 fois meilleur marché que des préparations similaires produites en France ou en Ukraine. “VITAPECT” capture efficacement et ôte de l'organisme les radio-nucléides et les ions de métaux lourds.
En juin 2001, une recherche a été effectuée conjointement avec des médecins français sur l'efficacité de “VITAPECT”, selon la méthode aux standards européens du “double-aveugle”. Cette étude a montré que pendant les 21 jours où ils ont reçu cette préparation, 32 enfants ont vu létaux de Cs-137 dans leur organisme décroître de 66% (valeur moyenne), alors que le groupe ayant reçu un placebo n'a vu qu'une diminution de 14%..
i vous êtes intéressé par ces informations, si vous voulez contrôler des aliment, être mesuré par WBC ou acquérir le complément alimentaire “VITAPECT”, appelez et venez à l'Institut de radio-protection “BELRAD”.

Cliquez pour nous contacter